Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d711879807/htdocs/app766249893/wp-content/plugins/RevolSlider/includes/operations.class.php on line 2734

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d711879807/htdocs/app766249893/wp-content/plugins/RevolSlider/includes/operations.class.php on line 2738

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d711879807/htdocs/app766249893/wp-content/plugins/RevolSlider/includes/output.class.php on line 3679
PRESTATIONS – MANZI CHRISTIAN
 
 

Prestations


1Thérapeute en face-à-face et Psychanalyste

• Je reçois des adultes, des enfants et des adolescents en consultation individuel ou en consultation familiale ou de couple.
• Les séances durent 45 minutes.
• Elles ont lieu dans mon cabinet situé 18 rue de Raigecourt 57070 Metz.

Le psychologue est à l'écoute de ses patients. Il recherche avec eux les causes de leurs difficultés et les aide à trouver des solutions par eux-même.
L'aide qu'apporte le psychologue peut être ponctuelle et de soutien ou bien ouvrir sur un travail psycho-thérapeutique plus approfondi.

Ma pratique s’articule autour de deux méthodes thérapeutiques complémentaires :
• La psychothérapie en face-à-face
• La psychanalyse

Quelle que soit la méthode adoptée, le travail sur soi réalisé à l'aide du psychologue permet de mieux se connaître, c'est-à-dire de :
• Prendre conscience de ses ressources personnelles,
• Prendre confiance dans sa capacité à affronter les difficultés de la vie.

• La psychothérapie traite les souffrances psychiques.

La psychothérapie est notamment indiquée dans les cas de :
• Troubles psychiques : dépression, anxiété, angoisses, stress, maladie bipolaire, mélancolie, troubles du comportement alimentaire.
• Troubles biologiques ou somatiques d’origine psychique : troubles du sommeil, troubles de la sexualité, perte d’appétit, douleurs inexpliquées, certaines maladies de peau, trouble des comportements alimentaires, etc...

Elle a également pour objectif de dénouer les difficultés dans le domaine des :
• Relations aux autres : difficultés familiales, difficultés conjugales, difficultés relationnelles au travail, etc...
• Relation à soi : image de soi, estime de soi, narcissisme, manque de confiance en soi, timidité, insatisfaction.
• Troubles des apprentissages (Dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, TDAH,….)
• Troubles relationnels et de la communication (TSA, TED, enfants atypiques,…..)

Enfin elle peut avoir pour objectif d'accompagner une personne confrontée à un événement objectivement difficile (maladie, deuil, perte d'emploi, etc.).

Souffrance au travail
Mes années d’expérience en entreprise me permettent en outre de décrypter les situations professionnelles complexes et de prendre en charge la souffrance au travail : burn-out, harcèlements, sentiment d'inutilité, perte de sens, violence organisationnelle, etc.

Souffrance en lien avec une situation de handicap spécifique
Mes 20 années de travail dans le secteur médico-social avec des personnes en situation de handicap sensoriel et/ou mental m’ont permis de mieux comprendre les différents enjeux de ces situations et les souffrances psychiques en lien avec ces situations.

2Animateur GAPP et Superviseur

Groupe d’Analyse des Pratiques Professionnelles et Supervision de type Balint

Ces groupes seront constitués préférentiellement de 8 à 12 professionnels.
Le GAPP c’est :
- Un lieu de parole où il est possible d’exposer ses difficultés, de faire la part des choses, d’interrogations, de comprendre la complexité des problèmes, d’améliorer ses capacités de communication.
- Un lieu de sécurité, de réassurance, de référence, de stabilité dans le temps et dans l’espace.
- Un lieu où peut évoluer la représentation que les professionnels ont de leur métier en confrontant entre eux leurs propres représentations.
- Un lieu où peut commencer un travail d’analyse de la pratique de chacun, ce qui demande d’une part le volontariat et d’autre part l’instauration d’un climat de non-jugement.
- Un lieu d’apprentissage du travail en équipe.

Evaluation de la cohésion d’équipe et mise en œuvre d’une dynamique de changement

Développer la cohésion d’équipe
C’est optimiser la collaboration pour renforcer les performances de l’équipe et se «transformer» ensemble.

• Les séances durent 2 heures.
• Elles ont lieu dans mon cabinet situé 18 rue de Raigecourt 57070 Metz ou au sein des différents établissements ou services.
• Une élaboration du cahier des charges avec le ou les responsables du service est organisée afin d’évaluer la demande et les besoins des professionnels.

3Formateur et Consultant

Formations animées et consulting pour les établissements :

Connaissance de la personne âgée dépendante :

• Penser la fin de vie des personnes âgées et préparer les personnels à l’accompagnement personnalisé en EHPAD.
• Faire une place à la sexualité en établissement.
• Répondre aux besoins de personnes malades d’Alzheimer.
• Approches multidimensionnelles de la notion de qualité en EHPAD.

Connaissance de la personne en situation de handicap :

• Handicap et intégration scolaire.
• Handicap et sexualité : approche globale de la sexualité de la personne en situation de handicap psychique.
• L’accompagnement des personnes autistes : complexité et complémentarité des approches.
• De la personne handicapée à la personne «autrement capable» : une question de regard.

Violences institutionnelles et usures professionnelles :

• Les Groupes d’Analyse des Pratiques Professionnelles, un outil de compréhension et de résolution des conflits et de l’usure professionnelle.
• L’institution prise dans l’engrenage de la violence au risque de la maltraitance professionnelle.
• Passage à l’acte et violence en institution : la gestion au quotidien.
• Ethique et déontologie : implications pour les professionnels.

Les dispositions nouvelles de la loi de rénovation de l’action sociale, un accompagnement nécessaire des acteurs et de leurs pratiques pour mieux travailler ensemble.

• Comment se fédérer autour d’un projet et travailler efficacement ensemble.
• Accompagner les «résistances au changement».
• Mettre en place une communication «bienveillante» pour évoluer dans sa pratique.
• Analyse des structures institutionnelles et leurs effets dans la dynamique de travail.

Connaissance du secteur de la protection de l’enfance et de l’accompagnement de ses usagers :

• Les troubles de l’attachement chez l’enfant.
• Enjeux et mutations de la protection de l’enfance en France.
• Protection de l’enfance : l’enfant oublié.
• Soutien à la parentalité et accompagnement global de l’enfant confié en MECS.

4Psychothérapie ou psychanalyse

Ma pratique s’articule autour de deux méthodes thérapeutiques complémentaires :
• La psychothérapie en face-à-face
• La psychanalyse

Quelle que soit la méthode adoptée, le travail sur soi réalisé à l'aide du psychologue permet de mieux se connaître, c'est-à-dire de :
• Prendre conscience de ses ressources personnelles,
• Prendre confiance dans sa capacité à affronter les difficultés de la vie.

Psychothérapie :

Qu'est-ce que la psychothérapie ?

• C’est la mise en place d'un espace de parole dans lequel on peut se confier en toute sécurité dans le but d'obtenir une meilleure compréhension de sa propre situation et de ses réactions.
• Il s'agit de mieux se connaître pour mieux se positionner dans des contextes qui se révèlent difficiles.
• C'est une thérapie individuelle qui prend en compte l'histoire singulière de chacun.
• Elle prend la forme d'un échange libre entre le patient et le psychologue.
• Elle s'appuie en partie sur la psychanalyse en tant que théorie du fonctionnement psychique (notamment elle prend en compte les manifestions de l’inconscient : rêves, lapsus, actes manqués…).

Je pratique la forme de psychothérapie la plus classique et la plus commune. Elle apporte la plupart du temps de très bons résultats qui dépendent toutefois de la régularité des séances.
La fréquence des séances est déterminée d'un commun accord à l'issue des premiers entretiens. Le plus souvent il est souhaitable de se voir une fois par semaine (dans les premiers temps de la thérapie tout au moins).

Psychanalyse :

Qu'est-ce que la psychanalyse ?

• La psychanalyse est également une thérapie individuelle basée sur la parole et s'inscrivant dans le cadre théorique de la psychanalyse.
• Le dispositif est particulier puisque le patient (adulte) est allongé sur un divan et ne voit pas le psychologue-psychanalyste.
• Avec l'aide du psychologue-psychanalyste, il analyse ses pensées conscientes et inconscientes selon la méthode de la libre association.

Les indications de la psychanalyse étant plus restreintes et les contraintes plus fortes, elle n’est pas proposée aussi souvent que la thérapie en face-à-face. Elle reste néanmoins incontournable pour qui veut effectuer un travail très approfondi ou combattre des symptômes résistants.